19 Jan

Résidence principale ou secondaire : quel choix pour l’achat de votre maison à La Rochelle ?

La Rochelle, protégée des tempêtes par la « barrière » des îles de Ré, d’Oléron et d’Aix, le vieux port, la tour Saint-Nicolas, celle de la Chaîne, la Grosse-Horloge… Vous êtes séduit ? Vous voulez y acheter une maison ? Vous hésitez : résidence principale ou secondaire ? Alors, voici ce que vous devez savoir sur les nouvelles mesures du gouvernement concernant l’immobilier :

3 millions de résidences secondaires en France

La France est la championne du monde des résidences secondaires. Un ménage français sur dix possède une maison de vacances. Sur l’avenue Montaigne à Paris, il y a d’ailleurs plus de résidences secondaires que de résidences principales. Autre lieu très prisé : l’île de Ré ou la Corse. La moyenne d’âge des propriétaires de résidences secondaires est de 61 ans et ils n’y passent, en moyenne, que 42 jours par an. Malheureusement, en 2015, une surtaxe d’habitation frappera les propriétaires de logements meublés situés dans certaines zones du territoire et utilisés comme résidences secondaires. Elle représentera 20 % de la taxe d’habitation. Prévue dans le projet de loi de finances rectificatives de 2014, elle s’appliquera aux logements meublés, en zones tendues, telles que Paris, qui ne sont pas utilisés à titre de résidence principale. Mais ce périmètre est assez large. La Côte d’Azur, les bords du lac Léman et les grandes agglomérations comme celles de Paris, Toulouse, Lyon sont considérés comme zones tendues.

Le CITE remplace le CIDD

En revanche, la bonne nouvelle de la rentrée, c’est que si vous achetez une maison, à La Rochelle, au titre de votre résidence principale, le crédit d’impôt sur le développement durable (CIDD) est remplacé par le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Le CITE concerne tous travaux destinés à améliorer les performances énergétiques d’un logement effectué par un professionnel certifié. Il s’élève à 30 % des dépenses engagées, dans la limite de 8 000 euros pour un célibataire et 16 000 euros pour un couple. Alors, n’hésitez plus et mettez-vous en quête d’une maison à acheter à La Rochelle !

O.D. / Bazikpress © Kurhan – Fotolia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée